Indépendants : disparition de la condition d’être à jour de ses cotisations pour prétendre aux indemnités journalières

-

Indépendants : disparition de la condition d’être à jour de ses cotisations pour prétendre aux indemnités journalières :

Comme chez les salariés, les indépendants n’ont plus à justifier « d’être à jour de [leurs] cotisations annuelles » pour bénéficier des indemnités journalières (IJ) maternité et maladie. Ils doivent toujours en revanche justifier d’une période minimale d’affiliation et d’un montant minimum de cotisations. Cette disposition vise les arrêts de travail débutant à compter du 1er janvier 2019. Il faut noter, toutefois, que le revenu pris en compte pour le calcul des IJ sera, pour les arrêts débutant à compter du 1er janvier 2020, celui correspondant à l’assiette sur la base de laquelle l’assuré s’est effectivement acquitté de ses cotisations à la date de l’arrêt de travail.

La newsletter complète à télécharger :
Newsletter Mars 2019
Défiler vers le haut